Contrat de rivière Dyle-Gette

dimanche 9 décembre 2018

Projet CRDG "protection des zones humides"

Constats initiaux:

La Cellule de coordination a manqué de temps en 2011 pour développer le 1er axe  du projet: "mise en place  de groupes de travail supra-communaux", axe préfiguré via deux activités organisée précédemment par le CRDG: la formation aux différents statuts de protection juridique en 2009 (à Grez-Doiceau) et la visite de terrain organisée en 2010 (Genappe, Lasne, Ramillies), deux initiatives s'adressant en priorité à nos partenaires communaux et associatifs, et préparées en collaboration avec le DNF (DGARNE).

Le départ programmé de Jérémie en 2012 nous amène à recentrer notre contribution sur le 2ème axe du projet, à savoir "l'appui aux initiatives prises par nos partenaires communaux et associatifs". Cela d'autant plus que différentes initiatives en cours sont à encourager dans le bassin Dyle-Gette (voir plus bas). Le CRDG ayant pris lui-même une initiative pour un des sites concernés.

Le 3ème axe du projet a bien avancé en 2007-2008, grâce à Jérémie: celui consacré au "développement des inventaires" en matière de zones humides en Dyle-Gette. En effet, l'inventaire des zones humides non protégées sur le plan juridique, est accessible sur notre Site Web  depuis +ieurs années, ainsi que la carte "multicritère" du CRDG  qui reprend ces zones humides non protégées , mais aussi toutes les zones humides protégées juridiquement.

Cependant, il y aurait moyen d'améliorer encore nos connaissances sur l'état des lieux des zones humides, via 3 approches:

            - les mesures agri-environnementales: nous ne disposons pas de la localisation des MAE "protection de zone humide" appliquée dans notre bassin Dyle-Gette: c'est dommage. Pouvons-nous obtenir cette information par la voie officielle?

            - l'inventaire des zones humides intéressantes situées dans les  zones d'espaces verts au plan de secteur n'a pas été réalisé par  en 2007-2008 : à prévoir à brève échéance pour affiner notre diagnostic de l'état des lieux

            - de même, les inventaires précis des Sites Natura 2000 (achevés aujourd'hui, via le DEMNA ?) pourront fournir une information précieuse sur les parties de ces sites qui sont des zones humides (Jérémie ne les a pas non plus inventoriés).Pouvons-nous obtenir cette information par la voie officielle?

Une 4ème porte d'entrée ou 4ème axe au projet s'est ouverte plus récemment, par l'entremise de la mise en oeuvre du plan PLUIES, qui reconnait officiellement, depuis 2002, le rôle hydraulique (et donc non plus seulement le rôle de réservoir pour la biodiversité) rempli par les zones humides. Dorénavant, toute initiative prise en matière de lutte contre les inondations devrait intégrer la prise en compte (et donc la protection) des zones humides. En particulier, l'aménagement de nouveaux  sites de stockage des eaux de crue offre la possibilité de créer de nouvelles zones humides. On peut se baser sur les acquis obtenus dans la vallée de la Néthen (Beauvechain) ou la vallée du Henrifontaine (Hannut), ainsi que sur le projet dans la vallée de la Grande Gette (Jodoigne). Le partenaire concerné est ici le gestionnaire du cours d'eau.

Par ailleurs, et enfin, il est à déplorer que, malgré l'adhésion de tous nos partenaires sur le principe de protéger les zones humides depuis le démarrage du CR, plusieurs zones humides ont eu encore à subirdes dégradations ces dernières années, voire ont disparu (notamment via des projets urbanistiques).  Il faudrait donc ajouter à notre projet un 5ème axe ou une 5ème composante au projet: "zones humides et aménagement du territoire" ou "zones humides et gestion du territoire".

C'est pourquoi, Jean-Marie a suggéré, en 2011, d'élaborer avec nos partenaires (via la mise en place d'un Groupe de travail ?) une stratégie d'approche plus globale pour notre projet "protection des zones humides", en ajoutant deux nouveaux axes aux trois axes déjà  lancés. Le temps nous a aussi manqué pour cela. 

Il est important de pouvoir  visualiser cette stratégie globale du CRDG en matière de protection des zones humides au moyen d'un schéma de stratégie (cfr nos schémas de stratégie pour "la lutte contre les infractions environnementales le long des cours d'eau" et  pour "l'information/sensibilisation du grand public").

Ce schéma permet de " fixer" clairement le sujet et de présenter des lignes de conduite ou des principes généraux de décision/gestion à nos partenaires.

Ces lignes de conduite générales (= cette stratégie d'action) doivent être acceptées par l'ensemble du partenariat du CRDG et  transposables sur l'ensemble du territoire du  bassin Dyle-Gette.

C'est pourquoi,  elles seront d'abord débattues en Groupe de travail spécifique ou lors des réunions décentralisées (?), de préférence à partir de cas concrets. Ensuite, elle devra être adoptée lors d'une assemblée générale (réunion du Comité de rivière).

Cette adhésion pour une stratégie d'action, par consensus et dans un domaine précis, permettra d'éviter toute ambiguïté future quant aux  principes généraux de décision/gestion qui guideront le CRDG  et qui guideront dorénavant l'ensemble de nos partenaires. Ceux-ci seront invités à traduire cette stratégie dans des engagements concrets qui seront intégrés dans le prochain programme d'actions pluri-annuel du CRDG.

asbl Contrat de rivière Dyle-Gette - Zoning industriel, rue des Andains, 3 à 1360 Perwez - 010/62 04 30 ou 081/24 00 40 - contrat.riviere(at)crdg.be