Contrat de rivière Dyle-Gette

vendredi 2 décembre 2022

Le grand départ aux couleurs de « Ici, commence la mer »

du Havre à la Martinique, la route du café !
De la rivière à la mer, il n’y a qu’un pas....

Jonas Gerkens, ambassadeur officiel de la campagne « Ici, commence la mer », a pris le départ de la course au large avec son co-équipier Benoît Hantzperg à bord du classe 40 (Imoca), Volvo 164 pour la Transat Jacques Vabre.

Bandeau ICLM acteurs

C’est ce 7 novembre que le grand départ de la Transat Jacques Vabre, route du café a sonné direction Fort de France en Martinique. Ce 29 novembre, après 22 jours et 31 minutes de course et avoir parcouru 8500 km, les coudes serrés toujours dans le peloton de tête, Jonas et Benoît sont arrivés quatrièmes d’une des plus grandes courses au large.
On peut vraiment être fier de leur parcours et de leur dynamisme tout au long de cette transat à vous couper le souffle. Joli jeu de mots quand on sait que le vent n’a pas toujours été en leur faveur.
Comment faire pour ne pas résister à se rendre sur le lieu de départ, Le Havre, afin de leur souhaiter bon vent.

L’ouverture du village pour la Transat Jacques Vabre 2021 a débuté par un colloque "Solutions Océan et Environnement", une journée dédiée aux solutions concrètes des industries nautiques pour diminuer leur impact environnemental.

Une journée de conférences et d’ateliers pour échanger autour des meilleures pratiques et des solutions concrètes qui sont en train de transformer les industries de la mer.

image c 1180 664

De nombreux thèmes ont été abordés, parmi lesquels : préservation des ressources, transition et sobriété énergétique, biodiversité marine, lutte contre la pollution plastique en mer, recyclabilité des bateaux et des accessoires...
Sur chacun de ces thèmes, une multitude d’initiatives méritent un coup de projecteur afin de devenir une source d’inspiration.
Retrouvez le programme intégral de la journée ici 

Voici quelques moments forts en salle 

Damien Foxall aborde le thème de l’éco-conception (de la fabrication du moule de la coque au process de fabrication) et de son engagement à réduire les émissions de CO2. Chaque bateau sera soumis à un bilan coût-vérité qui mesure l’impact et les normes à respecter. En bonus, la fonction du recyclage du bateau sera examinée.
Suit un exposé sur le lin, céréale qui fait vivre les agriculteurs locaux et qui entre dans le processus de fabrication des voiles. Voiles qui peuvent être recyclées en sacs ou autres accessoires tels que des coudières.
Certains bateaux sont équipés de capteurs océanographiques, mesurant la salinité, la température, le taux d’oxygène dans l’eau de mer et les microplastiques.
Les bateaux sont également équipés de sonars qui permettent de limiter les impacts sur les cétacés (enjeu majeur pour le monde maritime) et autres objets flottants en mer afin de ne pas les percuter.
La commission baleinière internationale, qui a pour objectif de réglementer la chasse à la baleine, recense les zones maritimes particulièrement vulnérables. Les technologies embarquées permettent d’y introduire ces données et éviter ainsi les accidents dommageables pour la faune marine.

20211030 143953 materiaux alternatifs  BenjaminSellierWind4prod
  materiaux alternatifs  BenjaminSellierWind4prod

LA NOUVELLE ROUTE DU CAFÉ, DIRECTION LA MARTINIQUE

Pour sa 15ème édition, la Transat Jacques Vabre Normandie - Le Havre s’offrait un nouvel élan, direction la Martinique ! Pour la première fois de son histoire, la Route du Café partait explorer les Antilles. C’est la baie de Fort-de-France qui a accueilli l’arrivée du transatlantique en duo, une des plus longues et des plus exigeantes courses au large, avec la promesse d’un joli spectacle sur le rocher du Diamant.
Sur le plan d’eau comme dans toutes les actions menées autour de la course, la Transat s’est donnée pour mission cette année de valoriser les performances et de respecter son environnement.

trajet Imoca

trajet Imoca

La ville martiniquaise a offert son riche patrimoine culturel et ses festivités locales aux skippers qui ont traversé l’océan Atlantique. Véritable terre de voile, c'était pourtant la première fois que la Martinique accueillait l’une des plus grandes courses au large du monde.
La traversée en duo de l’Atlantique a emprunté l’originelle Route du Café. Plus connue pour ses cultures de canne à sucre et pour son rhum agricole, la Martinique fut pourtant le berceau de la culture caféière aux Amériques. Au 18ème siècle, trois précieux plants Arabica Typica des jardins particuliers du roi Louis XIV, ont été importés sur l’île pour y être cultivés avant d’être introduits en Amérique du Sud.
La Baie de Fort-de-France, classée parmi les plus belles au monde, s'est transformée en arène naturelle. Elle a accueilli le final des quatre classes de bateaux et a célébré les duos vainqueurs pour le plus grand plaisir de tous les amateurs de voile.

IMG 9294

Pour la petite histoire, un beau projet environnemental au service de l’agriculture 

Une édition limitée, Jacques Vabre, d’un café 100% français de Martinique.
Il y a bientôt 30 ans, Jacques Vabre, expert du café, s’associait à la ville du Havre pour créer la Transat à son nom. Tous les deux ans, celle-ci embarque des duos de skippers, depuis Le Havre, premier port caféier de France, jusqu’aux pays producteurs d’Amériques. Des routes historiques, célébrant le parcours exceptionnel des grands voiliers de commerce de café au 17e siècle.
Après avoir foulé les terres de café emblématiques de la Colombie et du Brésil, la Transat fait cette année cap sur les Antilles Françaises.
L’occasion pour Jacques Vabre de révéler un café 100% français, réalisé en édition limitée grâce à la réintroduction de la culture du café au sein du Parc Naturel Régional de la Martinique (PNRM), après près de deux siècles d’absence, et de faire vivre les agriculteurs locaux. Un beau projet environnemental où Jacques Vabre s’engage aujourd’hui auprès des producteurs martiniquais, en développant conjointement avec le CIRAD (Centre de coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement) et le PNRM un projet solidaire à destination des producteurs de café de l’île. Une initiative qui s’inscrit plus largement dans le programme Common Grounds du Groupe JDE, dont l’ambition est d’assurer un approvisionnement en café et en thé à 100% issu de sources responsables d’ici 2025. En allant toujours au plus près des terres de café et des hommes qui le cultivent, la marque innove et s’engage pour développer des cafés plus durables et plus responsables.

Pour cette 15ème édition de la Route du Café, traverser l’Atlantique en duo n'était pas le seul défi à relever.
Un autre skipper du Class40 Everial s’est vu confier par Jacques Vabre un caféier qu’il a transporté avec lui à bord depuis Le Havre jusqu’en Martinique pour l’y replanter. Il a reproduit ainsi au plus près la traversée historique du Chevalier Gabriel de Clieu en 1721, ayant permis l’arrivée de la culture du café aux Antilles.

Un nouveau rendez-vous 2022 

Jonas ambassadeur ICLM Jonas et son equipe photo Isa
Jonas ambassadeur ICLM Jonas et son équipe photo Isa

Jonas Gerkens prendra le départ de la route du Rhum début novembre 2022. Une course au large qui relie la Baie de Saint-Malo en Bretagne à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe. Un autre challenge que notre ambassadeur de la campagne « Ici, commence la mer » défendra sur les flots. Du Rhum au café, de la Martinique à la Guadeloupe, du Havre à Saint Malo, de nos rivières à la mer, ... Outre le défi sportif, un même combat :  préserver nos ressources en eau et les écosystèmes aquatiques pour nos générations futures.
Un joli message, voiles au vent de notre ambassadeur qui va continuer à braver les mers et les océans pour bien longtemps et tant qu’il y aura du vent. 
https://www.routedurhum.com

 

asbl Contrat de rivière Dyle-Gette - Zoning industriel, rue des Andains, 3 à 1360 Perwez - 081/24 00 40 - contrat.riviere(at)crdg.be