Contrat de rivière Dyle-Gette

lundi 4 mars 2024

Leuven : Entre Dyle et Ville : Un pari réussi ! Suivez le guide !

Photo 0 Entre Dyle et Ville un pari reussi

La Dyle à Leuven est un élément structurant du tissu urbain grâce au processus de rénovation/revitalisation appliqué dans les projets urbanistiques de réaffectation du patrimoine industriel.

Historiquement, l’homme s’est implanté le long des rivières pour des raisons économiques (agriculture et industrie) et culturelles. Mais depuis l’essor industriel au 20ème siècle, des impacts négatifs n’ont cessé de se renforcer : rejets d’eaux usées domestiques et industrielles, pollutions par les déchets, canalisation du lit, entraves à l’écoulement... et les rivières ont souvent été voûtées pour gagner de l’espace et cacher les nuisances induites par ces situations.

Heureusement, les mentalités ont évolué et évoluent encore vers une plus grande intégration des écosystèmes naturels dans la politique d’un aménagement du territoire optimal : mise à ciel ouvert de la Dyle, aménagement d’espaces publics, installation de mobilier urbain, berge végétalisée, projet de reméandration, accueil de mixité de fonctions, absorption des eaux pluviales, etc.

Dans les projets urbanistiques qui ont été au programme de la visite, la Dyle est au service de ce nouveau tissu urbain. Elle constitue un atout majeur permettant la création de nouveaux quartiers ainsi que la réappropriation sociale de la rivière par ses habitants : lieux de détente et de convivialité, îlots de fraîcheur, amélioration du cadre de vie.

Un évènement organisé par le Contrat de rivière Dyle-Gette et la Maison de l’urbanisme du Brabant wallon en septembre dernier et à l’attention des mandataires politiques, fonctionnaires communaux et membres de CCATM.

Chaque site visité dans la Ville ou sujet thématique a fait l’objet d’une présentation circonstanciée à haute valeur exemplative dont voici le résumé.

Vous pouvez aussi découvrir le tracé de la visite avec cette carte interactive !

Un film reportage de 15’ est à visualiser sur le lien « You Tube » : Visite de LEUVEN 24/09/2022 - YouTube

La Ville de Leuven et ses spécificités – Véronique Charlier, Directrice Développement territorial, Ville de Leuven

Leuven est une ville au cœur d’un paysage de qualité sillonné par la Dyle qui a été porteuse d’activités et d’attractivité au cours de l’histoire. L’organisation spatiale, la gestion de la mobilité, l’accès à un logement abordable comptent parmi les défis que la Ville doit et va relever.

Sa politique de développement durable – Geert Vanhorebeek – Ville de Leuven

L’adaptation climatique commence par la politique spatiale. Les projets de rénovation urbaine intègrent le développement d’un réseau vert et bleu dans la ville.
Une politique climat intégrée pour une ville verte, résiliente et agréable à vivre.

L’exemplarité des aménagements de l’espace public est une fierté des élus locaux.
Le partenariat et la participation citoyenne sont des clés pour mettre en œuvre la stratégie « climat » :
- Actions « quick wins » en partenariat avec les citoyens ;
- Appels à idées aux citoyens.

L’élaboration du plan de mobilité est aussi une occasion de penser la place du « vert » dans la ville.

Quartier du Vaartkom/Havenkant autour du Canal – Laurien Danckaerts – Ville de Leuven

Photo 1 Canal Louvain Dyle Quartier Vaartkom Photo 2 Anciens silos Brasserie Quartier Vaartkom
Canal Louvain Dyle-Quartier Vaartkom Anciens silos Brasserie-Quartier Vaartkom

En 1750, le canal, lien entre Leuven et le Rupel, était une voie pour le commerce international de denrées alimentaires.
Lors de la 1ère et la 2ème guerre, le quartier est devenu un lieu stratégique militaire.
L’après-guerre a vu se transformer le quartier pour le développement industriel notamment avec la société Stella Artois (dont les silos existent encore).
C’est en 2005 qu’un développement stratégique crucial s’opère avec l’avènement de constructions immobilières, l’ouverture d’hôtels et de commerces, les investissements de la société InBev alors que la Ville passe un bail emphytéotique pour la gestion du Parc de Keyserberg.

Tweewaters/Dijle Delta, un quartier multifonctionnel - Laurien Danckaerts – Ville de Leuven

Les aménagements prévus dans le quartier font partie du développement du domaine public.
La Ville encadre les promoteurs sur les questions de mobilité, de durabilité, d’intégration paysagère.
La Dyle (barrière naturelle) a été dévoûtée et des ponts construits pour relier le centre-ville à ce quartier.

A proximité et dans le Sluispark : quand la Dyle peut prendre sa place ! – Ivo Terrens – Vlaamse Milieu Maatschappij (VMM) et Michel Pauwels, bureau d’architecture Pauwels

La Dyle est présente dans le quartier jusqu’au Sluispark. L’implantation d’une école a donné lieu à des aménagements : piétonnier et estrade le long de la Dyle (pour réunion en extérieur).
Un développement spatial maximal souhaité par la Ville et la présence de la Dyle nécessitent des adaptations et des compromis comme le maintien des murs de soutènement. Comme cette Dyle canalisée n’est pas en mesure de réguler les flux de pluies abondantes (il lui faudrait 20 mètres de part et d’autre pour le faire), des mesures de protection contre les inondations (efficaces à ce jour) ont été prévues en amont de la Ville.

Photo 3 Estrade le long de la Dyle Estrade le long de la Dyle

En plus des mesures de remises à ciel ouvert de la Dyle, la VMM la gère selon de nouvelles approches écologiques notamment avec des berges en pente douce et végétalisées. A noter que la rivière dans un contexte urbain représente un îlot de fraîcheur.
Outre les mesures légales en vigueur pour la construction à proximité de la Dyle, la Ville a mis en valeur son patrimoine historique en maintenant une écluse, vestige des bâtiments de Stella Artois, et par la rénovation des murs des berges avec les anciennes briques des différents bâtiments patrimoniaux présents à l’époque.

Photo 4 Mise en valeur du patrimoine historique Photo 5 Mise en valeur du patrimoine historique refection des murs
Mise en valeur du patrimoine historique  

A l’entrée du « Sluispark », des cascatelles sont visibles sur la Dyle pour oxygéner l’eau alors que ses berges sont végétalisées.
Une échelle à poissons y a été installée composée de marches et zones de repos. Son objectif est restaurer la libre circulation du poisson cruciale au développement des populations.
Un monitoring de l’ouvrage a révélé le passage d’une grande diversité d’espèces (certaines fraient dans la zone). La Ville a voulu faire de cet espace un lieu didactique, c’est pour cette raison qu’elle a dû le sécuriser en bétonnant les blocs de rochers.

Photo 6 Cascatelles et berges vegetalisees a lentree du Sluispark Photo 7 Echelle a poisson Sluispark 8
Cascatelles et berges végétalisées à l'entrée du Sluispark Echelle à poissons-Sluispark
Photo 8 Echelle a poisson Sluispark Photo 9 Sluispark vue en hauteur1
Echelle à poissons-Sluispark Sluispark vue en hauteur

Quand Leuven se protège des inondations – Valérie Philippaerts – Directrice du Domaine public – Ville de Leuven

Leuven veut se développer aujourd’hui et demain en harmonie avec la Dyle en respectant son cours naturel le plus possible !
Des mesures de prévention/protection de la Ville ont été réalisées par la VMM : utilisation du site « Doode Bemde » à Neerijse en guise de zone naturelle inondable et création d’une zone d’inondation contrôlée à Egenhoven.

S’ajoutent :

  • une gestion de l’eau de pluie à la parcelle via une réglementation spécifique pour chaque projet urbanistique ;
  • un curage de la Dyle en centre-ville : 3 à 4000m³ de boues de curage par an (bassin très sensible à l’érosion des sols) ;
  • Deux pièges à sédiments ont été créés sur la Dyle en amont et dans le centre-ville.

Extraits de la stratégie du SPW (Service Public de Wallonie) – Sébastien Gailliez – Directeur - ARNE - Cours d'eau non navigables

  • Une actualisation est en cours des données topographiques des cours d’eau de 1ère catégorie avec une modélisation hydraulique et hydrologique des bassins versants.
  • Des mesures locales à destination des Communes sont subsidiées pour des projets de lutte/protection contre les inondations (sous forme de droit de tirage).
  • Des mesures régionales sont intégrées dans le Plan de Relance Wallon : reméandration des rivières, ZIT et réparation des berges dégradées (juillet 2021).
  • Une révision de la carte des Aléas d’inondations est en cours avec une prévision pour de nouvelles périodes de retour.
  • La consultation est prônée avec tous les acteurs de terrain afin d’améliorer la résilience des territoires : urbanistes, architectes, géographes, etc.

Quand la Dyle est au cœur du tissu urbain

1° - Les terrasses de la Dyle : lieu de convivialité au bord de l’eau - Michel Pauwels

Photo 10 Terrasses le long de la Dyle Photo 11 La Dyle est jalonnee de terrasses
Terrasses le long de la Dyle La Dyle est jalonnée de terrasses

Les terrasses ont été construites dans un parc au cadre agréable à proximité de Dyle (académie de musique et des arts et belles façades historiques).
Elles ont été réalisées pour être submersibles et permettre à la population d’appréhender la dynamique des flux de la rivière (nécessitent toutefois l’intervention des pompiers pour le nettoyage après des crues). Elles sont devenues de véritables îlots de verdure et de fraîcheur salutaires visités par des étudiants, piétons, cyclistes et même kayakistes...
« Fiere Margriet» agrémente ce lieu de sa beauté : la légende raconte qu’en 1207 après avoir été tuée par des brigands et jetée dans la Dyle, elle fut portée par des poissons et déposée en l’état pour être portée par les flots lors des crues de la Dyle.
C’est donc un aménagement d’espace public en cœur de ville qui prend en compte la variation de la hauteur de l’eau. De nombreux autres dégagements, aménagés sous forme d’espaces publics, jalonnent la Dyle dévoutée ainsi que de belles petites passerelles.

2° - Quartier Hertongen’site et Janseniushof : en devenir et en place – Karen Landuydt – Ville de Leuven

Photo 12 Ancien hopital a cote de lHertogensite Quartier en devenir Photo 12bis Maintien des anciens remparts medievaux Hertongensite
Ancien hôpital à côté de l'Hertogensite-Quartier en devenir Maintien des anciens remparts médiévaux-Hertongensite

Ce site était autrefois dédié aux soins hospitaliers. Ce quartier jadis très minéralisé est en passe de devenir un élément clé du maillage vert et bleu de la Ville, véritable lieu de convivialité et de loisirs pour les citoyens :
- démolition des bâtiments anciens ;
- remise à ciel ouvert de 2 bras de la Dyle ;
- création de parcs ;
- aménagement d’un espace exempt de la voiture (parking souterrain et création de nouvelles lignes de bus) ;
- maintien de certains vestiges historiques ;
- aménagement d’un sentier pédestre le long de la Dyle (Dijlepad) et d’une piste cyclable ;
- construction de complexes multifonctionnels : résidence-service, logements sociaux, etc.

Le site de Janseniushof allie l’ancien et le nouveau et met en valeur la présence de l’eau.

Photo 13 Site de Janseniushof Photo 14 Dyle dans le quartier Janseniushof Photo 15 Vue aerienne du quartier Janseniushof
Site de Janseniushof Dyle dans le quartier Janseniushof Vue aérienne du quartier Janseniushof

Les remparts médiévaux et une porte d’entrée ont été restaurés, un espace récréatif a été aménagé pour les étudiants du collège Justus Lipsius à proximité de la Dyle et des unités résidentielles ont été implantées.
Une convention de collaboration a été passée avec le Collège pour que le citoyen puisse accéder aux espaces réservés à l’école en dehors des horaires scolaires, alors que la Ville reste en charge de la maintenance.

Pour en savoir plus sur la visite guidée du 24 septembre 2022

asbl Contrat de rivière Dyle-Gette - Zoning industriel, rue des Andains, 3 à 1360 Perwez - 081/24 00 40 - contrat.riviere(at)crdg.be